• Histoires de pâtisseries 1

     

    Le biscuit rose de Reims

     

    Histoires de pâtisseries

    La raffinerie culinaire

     

    Si les origines exactes de ce biscuit prêtent à débat,

    une chose est sûre, c'est un descendant direct du boudoir et du biscuit à la cuillère,

    imaginé par les pâtissiers de Catherine de Médicis.

     

     

    Histoires de pâtisseries

     

    A l'instar de ce dernier, le Reims rose, comme on l'appelle souvent,

    est réalisé sans matière grasse.

    Seuls des œufs, du sucre et de la farine en proportions égales

    entrent dans sa composition, avec une pointe de vanille.

     

    La couleur rose est quant à elle obtenue avec un colorant naturel, le carmin.

     

     

    Histoires de pâtisseries

    Chef.Nini

     

    D'autres pâtisseries doivent leur nom à leur forme :

     

     le financier ressemble à un lingot d'or,

     

    Histoires de pâtisseries

    Cuisine actuelle

     

     la religieuse fait penser à une nonne en habit,

     

    Histoires de pâtisseries

     

     le Paris-Brest, inventé fin 19ème en référence à la célèbre course, à une roue de vélo.

     

    Histoires de pâtisseries

     

    Quant au Petit-Beurre, on dit que Louis Lefèvre-Utile s'est inspiré

    des napperons en dentelle de sa grand-mère pour sa forme.

     

     

    Histoires de pâtisseries

     

     

     

    « Alexandre le CuisinierHistoires de pâtisseries 2 »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :