• L'Âne et la Vigne

    L'Âne et la Vigne

    Bourgogne Sud - Paysage Clunisois

     

     

    C'est, paraît-il, l'âne qui apprit à l'homme à tailler la vigne.

     

    Primitivement, la vigne, abandonnée à elle-même, croissait de toute sa longueur

    et la sève se dépensait en " gourmands " sans profit.

     

     

     

    L'Âne et la Vigne

     

     

     

    Un jour l'âne entré dans l'enclos de Noé se mit à émonder à pleines dents le précieux arbuste.

    Il fut surpris et chassé mais il y revint plusieurs fois de suite.

     

     

     

    L'Âne et la Vigne

    Bourgogne Sud - Vignoble à Couches -

     

    Et, au grand étonnement du vigneron,

    les ceps attaqués par l'animal poussèrent au printemps avec beaucoup plus de vigueur

    que les autres et, à l'automne, se couvrirent de raisins de bien meilleure qualité.

     

    Voilà comment les hommes, instruits par l'exemple de l'âne,

    furent amenés à tailler la vigne pour ne garder qu'un ou deux sarments sur chaque cep.

     

     

    L'Âne et la Vigne

    Bourgogne Sud - Vignoble du Mâconnais - Loché

     

     -

     

     Contes de Bourgogne

    Conté par Marie Briffault à Montigny-aux-Amognes (Nièvre)

     

     

    L'Âne et la Vigne

     Bourgogne Sud - Vignoble du Mâconnais - Pierreclos

     

     

     

     

     

     

    « Douceur d'antan et d'aujourd'huiDétecteur de mensonges... »