• Le gâteau des rois

     

    Le gâteau des rois

     

    Le gâteau des rois (1774)

    Jean-Baptiste Greuze (1725-1805)

     

     

    Tournusien, Jean-Baptiste Greuze peint un intérieur paysan qu’il reprend dans de nombreuses compositions,

    avec probablement un lien avec les foyers de sa région d’origine, le Mâconnais.

     

    Le décor est simple, sans être indigent.

    Le mur sombre contraste avec la grande table familiale revêtue d’une nappe blanche.

     

    Ici, la famille de paysans est rassemblée autour de la table. 

    Les personnages sont vêtus de beaux costumes qui confirment qu’il s’agit d’une journée importante.

     

    Ce moment d’harmonie familiale souligne l’importance des fêtes religieuses

    dans l’organisation de la société de l'Ancien Régime.

     

     Une part de galette est volontairement laissée de côté dans le plat,

    sûrement pour illustrer la part laissée au pauvre.

     

     Il y avait aussi la part des absents,

     le fils aux armées ou le parent sur un vaisseau du roi ou le pêcheur qui n’était toujours pas rentré.

    Alors, la part était rangée dans la huche jusqu’à leur retour,

    une façon tendre de dire « on a pensé à vous ».

     

    Si le morceau de galette se gardait longtemps, sans s’émietter et sans moisir, c’était un bon présage.

     

     

     

     

    « ThésaurusPassivité »