• Le lit de l'étrangère

     

    Le lit de l'étrangère

     

     

    Elle a oublié un nuage dans le lit

     Elle m'a fait ses adieux à la hâte et dit :

     Je t'oublierai

     Mais elle a oublié un nuage dans le lit

     Je l'ai alors recouvert de soie et dit :

      Ne t'envole pas, ne la suis pas. Elle te reviendra.

     

    (Des oiseaux bleus, rouge, jaune sirotaient l'eau d'un nuage

     qui trainait le pas lorsqu'il se penchait sur ses épaules)

      

    Elle se rendra compte une fois chez elle, sans sa suite d'oiseaux

     que le climat a changé sur le littoral des épaules, et que les nuées se sont évaporées.

     

     Elle se souviendra alors qu'elle a oublié

      Un nuage dans mon lit et elle reviendra (...)

     

    Mahmoud Darwich

     

     

    Le lit de l'étrangère

     

     

    " Je saurai, quoique tu partes avec le vent, comment te ramener.

    Je sais d’où vient ton lointain. "

     

     

    Le lit de l'étrangère

       Mahmoud Darwich

     

    Ce Grand Poète Palestinien,

    probablement le plu lu et le plus traduit dans le monde,

     est né en 1941 dans le village de Birwa en Galilée,

     village détruit pendant la guerre de 1948.

     

    Il s'est éteint le 9 août 2008 à Houston, au Texas

    où il venait de subir une opération à cœur ouvert.

     

     


  • Commentaires

    1
    Dimanche 20 Août à 08:14

    Bonjour Ymi

    Beau poème et superbe photo

    Passe un bon dimanche

    Bisous

    2
    Dimanche 20 Août à 08:55

    Joli dimanche, Dame Océane ! Merci de tes bisous, reçois les miens en retour.



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :