• Les Cartes à jouer

     

     

    Elles ne doivent rien au hasard.

    Avec cinquante-deux figures, le jeu de cartes ordinaire est en soi une histoire.

     

     

    Les Cartes à jouer

    Les joueurs de cartes - Ernest Meissonier

     

     

    Tout d'abord, les quatre couleurs signifient les domaines de mutation de vie :

    quatre saisons, quatre émotions, quatre influences de la planète,

    Le cœur : le printemps, l'affectif, Vénus.

    Le carreau : l'été, les voyages, Mercure.

    Le trèfle : l'automne, le travail, Jupiter.

    Le pique : l'hiver, les difficultés, Mars.

     

     

    Les Cartes à jouer

    La partie de cartes - David Teniers, dit le Jeune (1610 - 1690)

     

     

    Les chiffres, les personnages ne sont pas choisis au hasard, non plus.

    Tous signifient une étape de l'existence humaine.

    C'est pourquoi le jeu de cartes banal a été, au même titre que le tarot, utilisé comme art divinatoire.

     

     Par exemple, on prétend que

    le six de cœur signifie la réception d'un cadeau,

    le roi de trèfle : la célébrité,

    l'as de cœur : une période de repos,

    la dame de trèfle : un coup de chance,

    le sept de cœur : un mariage,

    le valet de pique : la trahison d'un ami.

     

     

    Les Cartes à jouer

     

    Jeu de Piquet - Ernest Meissonier (1815-1890) 

     

     

     

    « Cmoenmt ?Chacrostiche »