•  

     

    C'est le soir, l'heure du poète,
    Le laboureur quitte son champ,
    La nature devient muette
    Aux splendeurs du soleil couchant.

    Là-bas, au pied de la colline,
    Sur un lit mouflu de gazon,
    S'arrête Rose l'orpheline,
    Pour voir les feux de l'horizon.

    C'est une fille de Bohème
    Qui traîne son mauvais destin ;
    Sa voix a la grâce suprême,
    Quand elle a jeûné le matin !

    Un chasseur, battant la pâture,
    Vient à passer sur son chemin ;
    Soudain la pauvre créature
    Se lève en lui tendant la main.

    Si blanche était la main de Rose !
    Sentant ses lèvres s'embraser,
    Le jeune chasseur y dépose
    L'aumône du cœur : — un baiser.

     

    Arsène Housset dit Arsène Houssaye ou Alfred Mousse

    (1814 - 1896) 

     

     

     

    Le Baiser

    Jean-Honoré Fragonard  (1732 - 1806)  Le baiser à la dérobée - Musée de l'Ermitage 

     

     

     

    " Le plus lent des baisers est encore trop hâtif. "  

    (Proverbe Anglais)

     

     

    Le Baiser

    1908 - Le Baiser - Gustav Klimt (1862 - 1918)

      

     

    Ah ! Justine, qu'avez-vous fait ?
    Quel nouveau trouble et quelle ivresse !
    Quoi ! cette extase enchanteresse
    D'un simple baiser est l'effet !
    Le baiser de celui qu'on aime
    A son attrait et sa douceur ;
    Mais le prélude du bonheur
    Peut-il être le bonheur même ?
    Oui, sans doute, ce baiser là
    Est le premier, belle Justine ;
    Sa puissance est toujours divine,
    Et votre cœur s'en souviendra.
    Votre ami murmure et s'étonne
    Qu'il ait sur lui moins de pouvoir :
    Mais il jouit de ce qu'il donne ;
    C'est beaucoup plus que recevoir.

    Évariste de Parny (1753 - 1814)

     

     

     

    Le Baiser

    1859 - Le Baiser -  Francesco Hayez (1791 - 1882)

     

     

     

    On a longtemps cru que les Romains de l'Antiquité avaient inventé le baiser sur la bouche.

    En fait, ils se sont contentés d'observer les insectes et plus particulièrement les fourmis.

    Ils ont compris que, lorsqu'elles se touchaient les labiales,

    les fourmis produisaient un acte généreux qui consolidait leur société.

    Embrasser permet de mieux connaître l'autre et de partager des émotions réciproques.

     

     

     

    Le Baiser

     

    1915 - L'Anniversaire - Marc Chagall (1887 - 1985)