•  

     

    Printemps mystique

      

     

    Sous la lune bleue aux caresses molles,
    Par le clair obscur des bois épineux,
    Le Printemps s'avance aux sons lumineux
    Des flûtes mêlées aux voix des citholes.

    Entre des fronts blancs nimbés d'auréoles
    Et des yeux rieurs d'enfants curieux,
    Il passe à pas lents et mystérieux,
    Et sur ses pieds nus pleuvent des corolles.

    Cresson argenté, violettes fines,
    Primevères d'or, pales aubépines
    Tombent sur ses pas en clairs encensoirs ;

    Et par les ravins, l'odorante neige
    Des pommiers, fumant dans l'ombre des soirs,
    Illumine Avril et son doux cortège.

     

    Jean Lorrain (1855 - 1906)