• Un illustre jardinier

     

    Les peintres jardiniers

    La plaine de Gennevilliers (1888)

     

     

    Tout comme Monet qu'il avait initié au jardinage et avec qui, il échangeait graines et visites,

    Gustave Caillebotte, était aussi un remarquable horticulteur,

     il possédait des orchidées d'une rare diversité. 

     

     

    Né à Paris en 1848,

    il décède à Gennevilliers en 1894 d'une congestion cérébrale

    après avoir pris froid alors qu'il travaillait dans son jardin.


     

     

    Les peintres jardiniers

    Les dahlias - Jardin du petit Gennevilliers - 1893 - collection privée

     

    Dans la salle à manger du Petit Gennevilliers (propriété aujourd'hui disparue) Caillebotte réalise un vrai décor floral.

     

    Les portes sont ornées d'orchidées, de catleyas et d'anthuriums.

    Des toiles représentant des gros plans de capucines et de marguerites sont accrochées aux murs.

     

     

    Les peintres jardiniers

    Les capucines (1892) collection privée

     

    Dans ses propriétés, il développe les massifs et allées du parc.

     

     

    Les peintres jardiniers

    Les roses - jardin du petit Gennevilliers - 1886 (collection particulière)

     

    Il peint les rosiers ,le potager avec ses cloches de verre, les meules de foin.

     

     

    Les peintres jardiniers

    Fruits sur un étalage (1882) Musée des Beaux Arts de Boston

     

      Un tiers de ses œuvres est consacré à la représentation de jardins.

     
     

    Les peintres jardiniers

    Le jardin potager du Petit Gennevilliers

     

    Plus réaliste que ses amis impressionnistes,

    son souci du détail, ses touches colorées, son rendu de lumière

    font de lui un grand peintre à l’œuvre originale et variée.

     

     

    Les peintres jardiniers

    Quatre vases de chrysanthèmes- 1893 - collection privée

     

     

    Un illustre jardinier

    Les soleils - jardin du petit Gennevilliers - 1885 - collection privée

     

     

    « A un maître inconnuÇa va, la tête ? »

  • Commentaires

    1
    Kri
    Jeudi 21 Septembre à 09:13

    Quel joli patchwork coloré sur la première

    Les Dahlias, si il n'y avait pas les peintres et les poètes ils seraient tombés dans l'oubli

    De superbes peintures florales

    Bon jeudi

    2
    Jeudi 21 Septembre à 10:55

    Bel article , une personne que certainement j'aurais aimé rencontrer .....

    Orchidées , tristesse pour moi j'ai vendu mes 9 fautes de place.

    Bisous et bonne journée

    Lucia

    3
    Vendredi 22 Septembre à 07:26

    Coucou Lucia,

    Je comprends et je partage ta tristesse d'avoir été obligée de te séparer de ta collection d'orchidées.

    Je te souhaite un bel automne.

    Bisous

    4
    Pierre
    Vendredi 22 Septembre à 09:38

    Connaissant ton goût pour le jardinage et ton amour des fleurs, il est facile de comprendre ton coup de cœur pour ce peintre horticulteur.

    5
    Vendredi 22 Septembre à 11:01

    Bonjour ma chère Ymi

    Après ma longue pause, je suis heureuse de revenir tout doucement et notamment de venir te remercier

    pour tes douces pensées qui m'apportent toujours un grand réconfort.

    Une nouvelle fois, je suis admirative de ce bel article que tu as composé ici avec les magnifiques oeuvres

    de G. Caillebotte, pleines de douceur, de délicatesse.

    J'espère que tu vas bien mon Amie en ce premier jour de la saison automnale ?

    Toutes mes douces pensées, mes bisous affectueux.

    Paula

     

    6
    Ymi
    Samedi 23 Septembre à 07:44

     

    Ma douce Amie,

    Tellement contente de te retrouver !

    Lire tes mots chaleureux est toujours un si grand bonheur. Merci de tant de bienveillance !

    Je te souhaite un bel automne et une agréable fin de semaine sans oublier de t'embrasser affectueusement.

    7
    Lundi 25 Septembre à 08:54

    Bonjour Ymi

    Merci de cette belle visite guidée en musée 

    Je n'ai jamais vu Gennevilliers avec ses magnifiques jardins aux couleurs fleuries et variées

    Tout est beau

    Plutôt avec des fumées d'usines 

    Bonne journée

    Bisous

    8
    Mardi 26 Septembre à 09:05

    Disparues les couleurs du Gennevilliers de Gustave Caillebotte remplacées aujourd'hui par du gris. Quant aux jardins ...

    Bonne semaine, Dame Océane.

    Bisous.



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :